Comment j’ai arrêté de me prendre la tête avec Instagram

Si Instagram reste mon application préférée, je dois reconnaître que depuis plusieurs mois, je suffoquais un peu. Photos ultra retouchées, vies de rêve, ootd canon, manucure nickel et maison rangée au poil, je ne m’y retrouvais plus vraiment. Après quelques jours de vacances à l’étranger, j’ai réussi à faire le point et à ne plus m’arracher les cheveux dessus. L’occasion de me livrer un peu à vous et de vous donner 5 conseils simples, pour relâcher la pression sans tout quitter.

Ne vous méprenez pas, j’ai moi aussi participé à ce que je n’aime pas sur Insta. J’ai essayé de vendre du rêve avec un voyage à Bali, (qu’en vrai, j’ai détesté), j’ai demandé à mon copain de changer de place au resto le temps d’une photo- idée piquée à une influenceuse-, je me suis aussi embrouillée avec lui parce qu’il avait pris des photos « moches », et j’ai déjà mangé dans un endroit juste parce qu’il était instagrammable. Si ces petites choses m’ont donné l’illusion de la satisfaction, au final, je n’en garde pas un bon souvenir, et ça ne m’a pas fait me sentir mieux dans mes baskets. Au contraire. Et puis quand je me suis rendue compte qu’ouvrir Instagram me déprimait, j’ai eu un déclic. Cet article me tenait à cœur depuis quelques mois, je suis contente de pouvoir le partager avec vous.

5 conseils pour arrêter de se prendre la tête sur Instagram

  1. Arrêter de suivre les influenceuses. Comme tout le monde, j’ai aussi suivi de nombreuses influenceuses, jusqu’à il y a quelques mois. Mon séjour à New York, où j’ai été bien occupée, m’a permis de me rendre compte que ce que je voyais sur Instagram ne me plaisait plus. La goutte d’eau a été le post d’une influenceuse qui faisait de la publicité pour une marque de dentifrice, et qui donnait des conseils pour avoir un sourire éclatant lorsqu’on partait en vacances. Comme si avoir les dents blanches était LE truc important quand on voyage. J’entends bien qu’être influenceuse, c’est un travail, qu’il ne faut pas cracher sur de l’argent (même si c’est pour se laver les dents); mais annoncer que des dents blanches, c’est la base, j’ai trouvé ça limite. A mon retour des US, j’ai fait un grand tri et j’ai « unfollow » plusieurs comptes qui me faisaient déprimer (de jalousie ou de bêtise). Et depuis, aucun regret, et je m’en porte mieux! Bon et puis, qu’on se le dise au moins une fois, il y en a marre de la pub. On est suffisamment sollicités, pour en voir encore lorsqu’on veut se détendre en geekant. Oui, le nouveau cadran de montre Cluse est canon, mais dans 3 mois, ce sera un autre, et vous retrouvez ces « gros crush » en vente dans un vide-dressing. Donc bon, mollo sur la carte bleue, non? Nous sommes libres de nos choix, libres à elles de faire leur travail, et libre à nous de dire stop quand nous sentons que c’est trop.
  2. Faire preuve de bienveillance. Laissez des petits mots sous les photos, répondez à une story qui vous plaît, faites savoir à telle personne que vous aimez sa tenue, ou qu’elle vous inspire au quotidien. Kindness is better. Plutôt que de scroller sans but et d’ingurgiter des tonnes d’images sans rien retenir, pensez à intéragir avec les personnes qui vous inspirent et qui vous motivent. Vous n’aurez rien à y perdre mais tout à y gagner.
  3. Apprendre à déceler les tricheries. Naïve comme je suis, j’ai longtemps pensé que les photos n’étaient que peu retouchées. Et puis grâce à des avant/après, j’ai ouvert les yeux sur la magie d’un bon filtre; et surtout, sur les visages (marche aussi avec les cuisses) trop lisses. Grâce à un bête article sur les retouches ratées des Kardashian –ahem), j’ai appris à déceler les lignes de travers proches de certaines parties du corps, qui prouvent la plupart du temps que le corps a été modifié à l’aide d’un outil de retouche. Quand vous regardez votre feed, rappelez-vous que pour certains, il faut prendre 30 photos, pour en avoir une que l’on trouvera bonne; et qu’il faut souvent attendre le bon moment pour prendre un cliché, se lever tôt/tard pour éviter les touristes qui gâchent le paysage. Une dernière chose: il faut parfois se forcer à ne pas suivre le mouvement. Lors de mon dernier séjour à New York, je suis allée dans cette rue que j’aime tant à Brooklyn, celle (d’Il Etait une Fois en Amérique) avec la superbe vue sur l’Empire State Building dans le creux de l’arche du Manhattan Bridge. Quand je vivais aux US, j’y allais de temps en temps et il y avait rarement du monde. En mai dernier, l’endroit était bondé de gens sur leur smartphone, prenant des poses impossibles à tenir dans la vraie vie, arrêtant de sourire dès la photo prise et s’en aller sans se retourner. La déception, non pas de voir que cette rue est connue, mais que les gens n’y viennent que dans le but d’y prendre une photo pour les réseaux. Même maman, qui connaît bien cette rue, a complètement halluciné ahah. Alors bye la photo cliché sur les toits blancs de Santorin (soit-dit en passant, c’est interdit, sans parler du manque de respect pour les habitants), bye le latte au matcha pris juste pour faire joli sur la photo. L’authenticité (et le respect), c’est chouette aussi, non?
  4. Partager. Instagram est et reste un réseau social. Un but que l’on perd un peu parfois de vue, tant on veut en tirer quelque chose. Partagez vos comptes préférés sans rien attendre en retour, donnez votre bonne adresse, la référence du pull que l’on vous demande, votre bon plan pour séjourner quelque part. Et si vous n’avez pas de reconnaissance en retour (combien de fois on ne m’a pas demandé d’où venait quelque chose, sans même un « merci » à la fin), ça n’est pas vous le problème, ça n’est pas vous qui avez perdu quelque chose. Et surtout: oui, vous avez bien fait  de donner, tout simplement ❤ (retour point 2: la bienveillance).
  5. Arrêter de se mettre la pression. Les chiffres, les statistiques, les heures auxquelles il vaut mieux poster, le nombre de hashtags… J’ai gardé mon compte en mode professionnel, mais j’ai arrêté de trop me fier aux chiffres. J’ai fait des tests, pour savoir ce qui marchait le mieux pour vous, le mieux pour moi, et je pense enfin avoir trouvé mon rythme. Et surtout, je ne poste plus si je n’en ai pas envie ou que je ne le « sens pas » (ça vous le fait parfois?). Ce qui explique certains jours où il y aura trois nouvelles photos sur mon compte, ou au contraire parfois rien pendant un moment.

Je pense sincèrement que tout n’est pas mauvais sur Instagram, qu’il y a encore de belles choses, de belles personnes, et beaucoup à découvrir. Il faut juste avoir conscience, notamment pour les plus jeunes, que c’est souvent une vitrine. Tout le monde n’a pas tout le temps une manucure nickel, LA tenue parfaite pour une balade à la plage (hello, le shooting photo planifié), et des vols en première classe.

Une touche de positif

Mais sur Instagram, j’aime surtout… les chouettes hashtags qui fleurissent (#objectifbikinitagueule), les beaux messages d’encouragements qui augmentent, les real talk, les filles qui ne se prennent pas au sérieux et surtout, celles qui sont honnêtes envers elles-même et envers leurs abonnés, tout simplement. Alors on file suivre @chloepivoine@intothildelife,  @sophiabush (Brooke Davis dans les Frères Scott, a toujours des messages inspirés et inspirants), @sdelphis (un compte décalé), @vagabondanse@philchester (de l’amour, de l’amour, de l’amour), @sydneyliann@ainsley_aisy (une grande admiration pour tout ce qu’elle fait), @eleusis_megara@dearwildones@kaitlinmeagan@chezcharlotte. Vous pouvez aussi retrouver mes comptes food préférés, mes comptes préférés et mes applis préférées pour Insta.

Si vous avez lu jusqu’ici, je vous dis MERCI (et sinon, ça n’est pas bien grave, moi aussi je lis souvent les articles en diagonale :p).

Est-ce qu’Instagram vous a déjà fait vous sentir mal? Est-ce que vous vous comparez à vos comptes préférés? Ou au contraire, vous vous sentez super à l’aise avec ce réseau? Laissez-moi un petit mot 🙂

Publicités

18 commentaires sur “Comment j’ai arrêté de me prendre la tête avec Instagram

  1. Je ne sais pas trop ce que je ressens vis-à-vis d’Instagram….Parfois, c’est motivant mais c’est vrai que ça vire rapidement à la comparaison, à la « convoitise » face à des vies qui semblent si parfaites. En ce moment, j’ai tendance à me tourner vers Pinterest mais pour autant, j’adore poster sur Instagram et j’avoue que la partie retouche fait partie de mes petits plaisirs. Je suis donc bien consciente que les photos sont « modifiées ».

    Aimé par 1 personne

  2. J’aime beaucoup Instagram mais je ne suis pas d’influenceuses car leurs photos se ressemblent toutes et savoir qu’elles sont payées et qu’elles ne présentent pas les choses par passion ou par amour ne me plaît pas. Mais j’ai eu le même ressenti ou un ressenti proche que le tien sur Twitter. Les partages d’articles qui ne se font que par intérêt, les menaces, les « moi-je », etc, ça m’a dégoûtée de ce réseau social. la communauté des blogs Japon dont je fais partie m’a dégoûtée et je me suis désinscrite. D’ailleurs je ne suis plus personne de cette communauté sur Instagram non plus et je ne me suis jamais aussi bien portée.

    Aimé par 1 personne

  3. Si tu savais comme je me retrouve dans ton article !
    Je suis d’accord avec chacun de tes points et j’ai réussi à mettre en place ces petits conseils au fur et à mesure et ça fait beaucoup de bien !

    Aujourd’hui je partage des moments de vie, je reste moi sans trop me prendre la tête mais tout en essayant de créer un univers cohérent, positif et motivant. Je veux un Instagram qui me ressemble et non pas un compte uniquement « tendance ».

    J’ai aussi fait un bon tri dans mes abonnements et ne suis plus que des personnes qui m’inspirent réellement et me motivent au quotidien.
    D’ailleurs merci pour le partage de ces jolis comptes à la fin !

    Bisous,
    Pêche

    J'aime

  4. Je pense que tu résumes parfaitement ce que tout le monde ressent sur Instagram ! Au fur et à mesure c’est exactement le genre de choses que j’essaye de mettre en place ! Fini les stats sur Instragram, de toute façon qui arrive à les comprendre ? et pas d’Insta le week-end, car je suis tellement absorbée par ma console que j’y pense même pas ! Par contre ce réseau, restera toujours pour moi le moyen de faire de nouvelle rencontre, encore plus belle à chaque fois et de trouver l’inspiration chaque jour pour avancer !

    Merci pour ce super article et les partages de comptes 😉
    Bisous

    Aimé par 1 personne

  5. Je viens de découvrir ton compte, et j’aime beaucoup. Merci pour cet article qui résume tout ! En effet certains comptes Instagram ne reflètent pas la vraie vie, attention à ne pas croire le contraire ! Il faut apprendre à relativiser et vivre dans le réel. Quand on comprend que jalouser des photos retouchées, jalouser les corps parfaits et les vacances parfaites, ne sert à rien, on a déjà fait un grand pas !
    Bonne continuation 😊

    Aimé par 1 personne

  6. Tout d’abord merci pour cet article ! Je suis moi aussi en pleine réflexion avec Instagram… j’ai l’impression de m’y perdre et pourtant j’adore ce réseau… Comme toi j’ai arrêté de suivre certaines influenceuses… je pars en vacances dans quelques jours et je pense que ce sera l’occasion de changer également des choses sur mon compte 🙂
    Belle journée,
    Laure

    Aimé par 1 personne

  7. Je suis une débutante sur Instagram. Comme dans tous les réseaux sociaux, j’essaie d’y aller à mon rythme et surtout au plaisir. J’aime Instagram mais je compte bien l’empêcher d’envahir mas vie. Je passe plus de temps à contempler mes propres photos qu’à suivre frénétiquement les autres comptes. J’aime partager et laisser des « traces » de voyages que j’ai adorés ou d’endroits où je suis allée manger, ou de nouvelles chaussures que je viens d’acheter. Ce qui compte pour moi c’est d’immortaliser les endroits et les choses que j’ai aimés, et c’est tout.

    Aimé par 1 personne

  8. Je me reconnais beaucoup dans ton constat. J’ai quasiment arreté de suivre tous les gros comptes et également ceux qui essaye de se mettre trop en valeur au profit d’un lieu. Je préfère suivre maintenant des comptes plus créatifs, avec des photos de nature ou d’animaux, ou en tout cas des comptes qui partagent des moments « réels » ou en tout cas pas trop mis en scène ! Ce qui m’énerve aussi avec Insta ce sont tous les robots, entre les faux commentaires, le follow/unfollow et les achats de fans/likes grr en tout cas comme toi maintenant je partage les photos qui me plaisent et tant pis si l’algorythme ne les montre pas j’en ai marre de lutter lol

    Aimé par 1 personne

  9. Depuis que j’ai fait la même chose que toi – à savoir – supprimer de mes abonnements les influenceuses (qui au passage me saoulait plus qu’autre chose…), je me sens mais tellement mieux ! Avant tout Instagram est pour moi du partage, même si l’algorithme me fait ch*er de temps en temps et bien la plupart du temps je m’en fiche.

    Aimé par 1 personne

  10. Ton article fait vraiment du bien ! Cela fait plusieurs semaines que je ne vais plus et ne post plus sur ce réseau car comme toi, je ne m’y plaisait plus et je n’aimais plus ce que je voyais !
    Alors je vais foncer suivre tes conseils et essayer de me réconcilier avec ce reseau que j’aimais tant !
    merci beaucoup

    xoxo

    Oshi

    J'aime

  11. Alors je suis totalement d’accord avec toi ma belle ! Totalement ! Justement, j’ai eu un déclic en revenant de vacance à Londres et depuis je poste ce qu’il me plaît, sans penser à ce que les autres vont penser. Si ça ne leur plaît pas le bouton unfollow existe 😉 J’ai également décidé de faire du tri dans mes abonnements, je ne suis plus les influenceuses qui font des tonnes de publicités pour tout et rien et qui ne pense qu’à attirer les likes et abonnés. De plus, j’ai décidé de moins me prendre la tête avec les retouches et mon feed. Je poste ce qu’il me plaît et au feeling 🙂
    Puis, quand tu parles d’échanges, c’est tout à fait moi ! Je passe mon temps à propager de l’amour, à laisser des likes, à laisser des commentaires mignons, à m’abonner si j’ai un coup de cœur, … Mais j’ai remarqué que certains ont énormément de mal avec ça et je trouve ça triste. C’est un réseau de partage, il faut se soutenir et propager de l’amour. Quand je vois mes anciennes amis qui me scrutent, qui likes seulement les photos qui font « moins rêver » et qui laisse jamais de commentaires, je me dis que c’est triste de faire du tri comme ça !
    Ensuite, je sais que certaines personnes n’aiment pas mon utilisation d’Instagram et pensent que je fais parti des influenceuses qui ne veux que des likes et des follows, parce que je met beaucoup en scène certains objets et que lors de mes vacances je me fais plaisir. Sauf que c’est ma vie, tout ce que je fais c’est pour moi, je ne fais jamais quelque chose pour Instagram, je trouve ça débile ! Après je peux comprendre qu’on pense que je suis ce genre de personne, mais ça me vexe un peu… Mais bon, il faut juste pas trop s’en inquiéter 🙂
    Désolé pour ce pavé, j’en avais des choses à dire là-dessus. En espérant que ça te dérange pas trop ❤

    Aimé par 1 personne

  12. Je te rejoins complètement, je suis sur IG depuis 3 ans et même si je sais faire la part des choses, j’avoue que parfois c’est fatiguant d’avoir l’impression que la vie des autres est bien plus belle que la tienne, mais il faut prendre du recul et toujours garder en tête qu’on manipule les images comme on veut et surtout que 95% des influenceuses passent un temps fou à retoucher leurs images et ne ont un planning de publication pour que leur feed soit tjs harmonieux… Revenons à l’essence d’IG avec de l’instantané et de la simplicité ♥

    J'aime

  13. Hello !
    Je me retrouve énormément dans ton article, j’ai d’ailleurs arrêté de suivre énormément d’influenceuses et n’ai gardé que celles qui postaient des photos plus instantanées justement et cela fait un bien fou !
    Je ne pense pas connaître ton compte instagram alors je pars le découvrir !

    Des bisous ♥

    J'aime

  14. J’adore ton article, c’est tellement vrai! J’en discutais d’ailleurs hier avec une amie : j’en ai marre de voir ses influenceuses avec un aspirateur en main, une robe de soirée et une pose pas du tout naturelle… ça me fait l’effet inverse de ce qu’on attend de moi et j’ai les poils qui se hérissent!
    Je partage parfois des choses que je test mais par plaisir et pcq j’ai envie de dire aux gens « hey c’est cool ce truc vous devriez l’essayer! »
    Top article qui fait du bien!

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s