Dernier regard sur 2019

2019 se termine tout en douceur, et 2020 débute de la même manière. Cette année marque aussi la fin d’une décennie, un livre qui se ferme et un nouveau qui s’ouvre. Cette année, le passage de 2019 à 2020 s’est fait en douceur, avec toutes ces petites choses que j’aime: une jolie robe, une raclette, une coupe de champagne, du chocolat, mon film préféré, et bien sûr des confettis! Une soirée au calme, en amoureux, simple et pailletée. Le changement de l’année m’angoisse, que celle qui se termine ait été « bonne » ou « mauvaise », je sens l’anxiété monter au fur et à mesure que le décompte arrive.

new_york_noel_que_faire_itmademydayblog2009 – 2019

Il y a dix ans, je prenais mon envol vers les Etats-Unis, le 2 novembre. Je venais de m’engager pour un an, comme jeune fille Au Pair, dans une famille vivant près de New York City, dans le Connecticut. Après avoir vécu 9 mois pas terribles, je prenais l’avion un peu stressée, mais confiante d’avoir pris la bonne décision. Pendant 1 an et demi, je me suis occupée de deux petits bouts, dans une petite ville de rêve. Je garde des souvenirs magiques. Ne vous méprenez pas, il y a aussi eu des moments difficiles: s’occuper d’enfants en bas âge n’est pas facile tous les jours, mais l’expérience en valait largement la peine. J’ai fait de belles rencontres, visité les Etats-Unis et le Canada, j’en ai pris plein les yeux, plein le cœur.

Puis du Connecticut, je me suis retrouvée à Tournai, en Belgique. Une histoire improbable, qui m’a permis d'(enfin) obtenir un diplôme d’études supérieures. Trois belles années. Un grand pas pour moi, qui avant de partir aux USA avait laissé tomber deux années à la fac. S’en est suivi une année 2013-2014 mitigée, avec des hauts hauts et des bas bas. Je suis repartie 3 mois aux Etats-Unis, avant de trouver un boulot dans la déco, chez Zara Home. Une belle expérience, qui après presque deux ans, m’a laissée mentalement K.O. La vente, ça n’est pas pour moi.

Mi-décembre 2016, je trouvais un nouveau boulot, comme journaliste web pour un magazine féminin, après quelques mois difficiles. Un job dont je rêvais plus jeune, et que j’occupe depuis maintenant 3 ans, qui me convient, et que j’aime toujours autant. En dix ans, j’ai donc pu accomplir deux de mes rêves: vivre à l’étranger et travailler pour un magazine féminin.

nouvel_an_2020_resolutions_itmademydayblog-21

2019, l’année du voyage

Chère année 2019, tu as été douce et dure à la fois. Tu as largement testé ma patience et ma santé mentale, mais tu m’as offert de beaux voyages et de belles retrouvailles en échange. Tu m’as appris à prendre soin de moi, à ne pas attendre que les choses se passent toutes seules, à demander ce dont j’avais besoin et à faire un premier pas un brin laborieux pour m’accepter comme je suis.

En janvier, un mois que je déteste et que je trouve interminable, je suis partie à Londres en amoureux, pour un week-end improvisé. J’ai mangé des pancakes aux pépites de chocolat, découvert Harrod’s, et rechargé mes batteries.

En avril, je découvrais Larkin Poe en concert, deux sœurs qui font du blues et qui m’ont inspiré dans le #girlpower. Je partais aussi en amoureux à Édimbourg, mon coup de cœur pour cette année 2019. J’ai adoré les couleurs et les saveurs de chez Baba, le cimetière sous la grisaille, la librairie avec des livres du sol au plafond, marcher sur les traces de Mary Stuart et découvrir le lieu où J.K.Rowling avait écrit une partie d’Harry Potter. Le tout sous une pluie et un vent qu’il devrait être interdit de faire en avril, mais qui a aussi donné à un citytrip l’ambiance parfaite.

En mai, c’était le mois des célébrations. Je suis rentrée chez moi, en Auvergne, pour les 18 ans de mon filleul, les 60 de ma maman, l’inauguration de la nouvelle boîte de mon papa et surtout… Mes (tant redoutés) 30 ans. Ma sœur me faisait la surprise de débarquer des USA, après avoir gardé le secret plusieurs mois. Beaucoup d’émotions en mai.

En juin, je m’envolais avec les copines pour fêter dignement la trentaine, sous le soleil de Lisbonne. Un brunch de rêve, une balade en bâteau, des cocktails entre filles, le week-end parfait. C’était aussi une belle journée à Anvers, pour voir Gary Clark Jr. en concert. Enfin, en juin je me suis fait opérer des yeux, pour ma myopie. Une intervention dont je rêvais depuis 15 ans, mais que je gardais dans un coin de la tête. Quelques jours difficiles, et hop, je retrouvais une vision presque parfaite, sans lunettes. Certainement la meilleure décision de 2019!

En juillet, je rentrais à Lyon pour la crémaillère de mon frère, fraîchement revenu dans la région avec sa copine. J’en profitais pour redécouvrir la ville et les spécialités culinaires, sous un soleil de plomb, en profitant de ma famille.

En août, je m’envolais quelques jours en Provence, pour célébrer le mariage d’un ami, et pour profiter du soleil et de la douceur de vivre Provençal.

IMG_4220

En septembre, c’était citytrip à quatre à Vienne. J’ai mangé mon poids en « sachertorte » (un gâteau viennois au chocolat et à la confiture), et profité de chaque instant.

En novembre/décembre, c’était le tant attendu voyage à New York, booké quelques semaines auparavant sur un coup de tête. 10 jours pour découvrir là où vis ma sœur, fêter Thanksgiving avec sa famille d’accueil, et pour en prendre plein les yeux avec la magie de Noël. Un retour à la vie normale un peu difficile, mais qui annonçait l’arrivée des fêtes de fin d’année.Sont ensuite venues les fêtes. Elles ont commencé en beauté, ont terminé un peu dans le stress, et ont été un peu le reflet de l’année qui s’achevait.

J’ai choisi de mettre en valeur les beaux moments, parce qu’on a tendance à les oublier lorsque les choses vont mal. 2019 n’a pas été aussi facile qu’il n’y paraît. J’ai trainé toute l’année, depuis novembre 2018, des allergies qui viennent d’on ne sait où et qui peuvent me laisser KO plusieurs jours, j’ai aussi passé pas mal de nuits à fixer le plafond sans trouver le sommeil. Grâce à Instagram (comme quoi!), j’ai aussi mis des mots sur cette anxiété qui me suit partout, et cette hypersensibilité qui fait tout vivre en décuplé. Loin de moi l’idée de vouloir me débarrasser de ces choses, que j’apprends à « gérer » au jour le jour, mais plutôt l’envie de les comprendre, de les apprivoiser et de vivre avec. Cet article m’a permis de me dévoiler un peu, chose que je n’aime pas trop faire, mais j’ai aussi choisi de baisser la garde, sur mon blog pour commencer.

Les résolutions de 2019

Depuis que j’ai compris et assimilé qu’une résolution ne devait pas s’apparenter à une corvée infaisable pour un but idiot (hum, le sport), j’ai repris goût à écrire une liste de résolutions, et d’intentions. Les intentions, une idée de ma belle-sœur, qui me parle plus qu’une résolution, à vrai dire. Pour 2019, j’avais listé plus ou moins 30 choses que je voulais réaliser tout au long de l’année. Pour n’en citer que quelques-unes:
– lire 1 livre par mois
– faire un tri dans ma garde-robe
– acheter de manière plus consciente
– changer d’appareil photo
– économiser pour une éventuelle opération des yeux
– faire au moins 1 album photo
– organiser un Thanksgiving
– voir les illuminations de Noël à New York ou Londres
– acheter de nouvelles tables de nuit
– réaliser un layer cake
– prendre soin de moi …

L’idée de ces « intentions » est de se donner un fil d’Ariane, à suivre tout au long de l’année. En janvier, on a tendance à penser que le changement d’année va tout changer, et à prendre des résolutions difficilement réalisables. Ces intentions, je les vois comme un fil d’Ariane, à suivre tout au long de l’année. Il se passe tellement de choses au quotidien, que l’on finit souvent par oublier ces choses que l’on s’était promises. Les intentions permettent d’atteindre de petits buts (acheter une table de nuit par exemple), et de ne pas avoir l’impression de ne rien avoir accompli à la fin de l’année, parce que l’on n’a pas perdu 10kg ou monté sa propre entreprise.

Pour 2020, je n’ai pris qu’une seule grosse résolution, et j’ai réduit ma liste d’intentions à 15 points. Je vous en parlerai… l’année prochaine! 🙂

nouvel_an_2020_resolutions_itmademydayblog

Avez-vous pris des résolutions? Sinon, quelles seraient vos intentions pour 2020 et cette nouvelle décennie qui débute? Dites-moi tout. En attendant, je vous souhaite une heureuse année 2020. Qu’elle soit remplie de petits bonheurs, d’amour, et d’une santé de fer <3.

3 commentaires sur “Dernier regard sur 2019

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s