Chronique d’une confinée #semaine1

Voilà voilà, à peine trois mois en 2020 et l’univers semble remettre les pendules à l’heure. Que tout le monde reste chez soi… On ne va pas se voiler la face, ça ne change pas grand chose à mon mode de vie habituel ahah.

Confinement. Pause. Une première semaine touche à sa fin. Voici une petite compilation des choses qui me sont passées par la tête. Tout ça est à prendre au second degré bien sûr 🙂

Jour 1
On est vendredi 13 mars, et les choses se sont gâtées hier soir. On a appris que les restaurants et les cafés fermaient, et que les magasins ne seraient ouverts qu’en semaine. Il reste les take-away et les services de livraison, ouf, je suis rassurée. Je prends conscience de la gravité de la situation. Je panique un peu, l’homme, qui est hypocondriaque, me rassure. Le monde tourne à l’envers. Heureusement, il y a Koh-Lanta. Bien que quand une équipe garde un mec qui avoue ne pas savoir nager ni rien d’autre, je continue à penser « mais quelle foutue journée ». Les gens font la fête, je me demande si j’ai raté un épisode. L’univers tourne vraiment à l’envers.

Jour 2
On est samedi, les gens ont fait la fête hier soir. Lockedown party, corona gang, soirée de fin du monde et j’en passe, mais QU’EST-CE QUI CLOCHE CHEZ VOUS? Le but de la manœuvre, c’est d’éviter les rassemblements pour sauver l’humanité (en gros) et les gens se rassemblent? On va pas se mentir, si cette journée sans rien faire n’a pas bousculé trop mes habitudes d’introvertie hypersensible, je me suis quand même demandé comment rester enfermée 3 semaines sans devenir dingue.

Jour 3 
Dimanche. Je geeke sur les réseaux et j’apprends que des gens ont fuit la Belgique pour aller manger au resto, faire du shopping et danser toute la nuit aux Pays-Bas. J’ai pas les mots. Je suis frustrée, déprimée, paniquée. Combien de temps ça va durer tout ça, si les gens ne se rendent pas compte qu’ils ne sont pas invincibles et que cette fois, c’est nous les bombes? Aujourd’hui, le vrai courage, c’est de rester chez soi. Pour sauver sa vie, pour sauver des vies. Celle de sa grand-mère, de son oncle, de la voisine, d’inconnus. Sauver quelqu’un sans bouger les fesses du canapé et sans dépenser une calorie ni un euro, mais qu’est-ce qu’on veut de plus?

Jour 4 
Lundi. Premier jour de télétravail. Ça va, j’ai l’habitude d’en faire plusieurs jours par semaine, mais cette fois c’est différent. J’ai envie d’aller dévaliser la Fnac, je me dis que ça n’est pas raisonnable. Je me dis que je vais commander en ligne, puis je me ravise: et si j’essayais de revoir un peu ma consommation? 20h, j’écoute le discours de Macron. « On est en guerre ». Les mots sont forts, mais peut-être est-ce nécessaire? Les Français n’ont pas géré plus que nous, eux aussi étaient tous collés serrés tout le week-end. J’ai enregistré 35 vidéos d’entrainements sportifs à la maison, 55 comptes de yoga, et fait une liste mentale des 197 recettes de gâteaux que je veux tester depuis un an. J’ai tout sauvegardé, super contente, avant de paniquer: je sais pas par où commencer et tout ce contenu m’angoisse!

Jour 5
Mardi. Je me lève, il fait beau. Pas un nuage. C’est une blague? 3 mois de tempête et de pluie, pour qu’il fasse beau quand on est en confinement? L’univers se moque de nous, clairement. Je prends quelques photos de ma journée, pour me rappeler de cette période plus tard, des bienfaits de la vie au ralenti, pour documenter cette période étrange et voir les changements apportés par cette période plus tard. Je réponds aux stories des gens sur Insta, j’envoie des petits mots, je laisse des cœurs sous les messages qui me touchent, je prends le temps de parler à ces personnes que je suis sur Insta, plutôt que de scroller sans but. Début de soirée, on sent le conseil de sécurité et les nouvelles mesures arriver. On entend depuis hier déjà que les règles seront plus strictes. C’est triste d’en arriver là mais nécessaire. La nouvelle tombe, sans surprise, le confinement est donc durcit… mais on peut « faire un jogging avec un ami ». J’ai hâte de voir comme les idiots du village vont interpréter cette petite phrase.

Jour 6

Mercredi. Réveil, thé, télétravail, la routine s’installe. 17h30: première dispute avec l’Homme. On ne sait même pas trop pourquoi on se crêpe le chignon, vu que sur le fond de la question, on a le même point de vue. Je passe en revue mes solutions pour gérer la crise. Comme on ne peut pas sortir et qu’on ne vit pas dans un palace, les options sont limitées. Bon, le plus sage est d’allumer le calumet de la paix. 23h30, j’ai dévalisé le site de Decathlon. J’ai même acheté une veste thermique pour si je vais courir. 1000€ que ça n’arrivera pas, mais c’était une fin de série et ça peut toujours servir. (Ne vous inquiétez pas, depuis plus d’un an, j’ai fait un travail sur moi et j’achète intelligemment, je me servirai de cette super veste :)). Dans la foulée, j’ai aussi téléchargé l’application « Decathlon coah ». Affaire à suivre.

Jour 7

Jeudi. J’avais ré-installé les Sims4 il y a une semaine, juste avant les premières annonces du confinement, si ça c’est pas de l’instinct de survie! J’ai construit une ville entière et j’avoue, j’ai utilisé motherlode. Promis, j’ai essayé sans, mais mon Sims a pris feu (littéralement) en cuisinant, ce qui a cramé mon frigo, qui est tombé en panne. Mon Sims brûlé au 3ème degré ne pouvait plus manger (non, il n’avait pas fait de réserves de pâtes), ni réparer le frigo parce qu’il était nul. Je n’avais pas assez d’argent pour en acheter un nouveau, avec son salaire journalier de 23$ par jour (il est barista, si vous vous posiez la question). Bref, j’ai décidé d’abréger nos souffrances.

Jour 8

Vendredi. Est-ce qu’il est trop tôt pour sortir les décos de Noël? Je me mettrais bien à Tik Tok. Dans une série que je regarde, il y a eu une grande fête dans le salon. j’ai pensé pendant à peine un quart de seconde « mais qui sont ces cons qui se rassemblent!?! » avant de me souvenir que ma série n’était pas la vraie vie. Cher journal, est-ce que je commence à perdre la boule?

Et vous, quels sont vos petits bonheurs, vos craquages, vos anecdotes de cette semaine? 😀

7 commentaires sur “Chronique d’une confinée #semaine1

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s